Din Records
BRAV - DIARY OF SOUS FRANCE LE 18.06.2012

Din Records

« Le prix de l’indépendance »
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Paroles De Médine!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
mou2s

avatar

Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Paroles De Médine!   Ven 30 Nov - 22:56

Ben j'viens de voir qu'y'a pas de topic pour les paroles des morceaux de Médine donc voila j'en fais 1 comme ca si quelqu'un n'a pas compris par exemple ou mal entendu certaines phases ben ils vont comprendre la ou seulement pour lire les paroles de certains morceaux! Et pour ceux qui n'ont pas acheter les Cds ou il y a les paroles dans le livret ou des fois qu'il y a pas les paroles de certains morceaux dans le livret! Voilà!


Dernière édition par le Ven 30 Nov - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mou2s

avatar

Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Ven 30 Nov - 23:15

Premier Sang - Médine (Album : Jihad _ Track : 1 )

Desormais le monde ne sera plus comme avant
Depuis le 11.09 et que la vie fut un coup de vent
Une balle dans l'ventre ou marcher la peur au ventre
Moi j'm'arrêterais quand mes organes sur eBay seront en vente
Dissimulé comme de la coke dans l'estomac
Le vrai fait mal & au final envoie les gens en post-trauma
Din Records ou la musique archéologique
Ecriture indépendante en Dolby prologique
Extirpé nos idées de nos meninges
Comme une série de clichés accorchés sur les tantes à linge
Partager mon discours avec les blocks
Les ammener à mon message par les voies de la provoc'
Battre le fer pour le tremper dans l'or
Ce serait mentir de n'pas dire qu'on espère le disque d'or
D'ores & déjà bien fixé sur mon sort
Et aux abords des cités d'or j'ai vu les conquistadors
En sursis comme les tours du Mont-Gaillard
Pratique la remise en question le matin face au miroir
L'enfant trouillard devient le jeune débrouillard
Les boucles blondes ont noircis comme un silhouette dans le noir
On a tous cru que le rap était plombé
Mais mon équipe & moi même on est passé au plan B
Indépendant depuis l'retrait des colonies
C'est l'Sénégal, les Comores, le Mali & l'Algérie
Volontairement casser la clé dans la serrure
De la porte des majeurs proposant la signature
Beaucoup de gens critiqueront notre démarche
Mais lorsque les chiens abboient la caravane reste en marche

Refrain x2
Médine records pas made in Taiwan
Venu du sud pour le nord emmigration de number one
Introspection c'est l'intro de l'innocent
Premier morceau , Deuxième album , Premier Sang !

Donc voilà c'est moi qui l'aie écrit alors si vous voyez quelque chose que va pas ou comme ca dites le !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SansBlaz

avatar

Nombre de messages : 5320
Age : 28
Localisation : 93
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Dim 16 Déc - 18:47

'' Quelques milliards d'années pour un retour en arrière, écrivain arriéré depuis que l'Homme est sur Terre .
Il était une fois un morceau de chair, qui pour conquérir le monde, petit homme partit en guerre .
D'un geste habil, l'appel devient victime par le meurtre de son frère Kabyle instaure le crime .
Se furent les premiers pas sur Terre des crimininels, trahison fraternelle , une femme au centre des querelles .
Et le règne de l'homme subit son cours, oubliant son seigneur celui qui lui fit voir le jour .
Accumulant les erreurs et les défaites, esperant trouver son coin de paradis par les conquêtes .
Alors petit homme sorti son épée, de son fourreau il commenca à découper, toutes les têtes qui se dressa devant lui, les mauvais comme les gentils, les colosses comme les petits .
Pas histoire antiquité, moyenne-âge et rennaissance, une histoire sans équiter obtient la rage à la naissance .
Avertissement de la part des messagers à qui on tourne le dos et qui nous laissent présager, une guerre avant une autre et un mort aprés l'autre , un empire un continent et une race contre une autre .
Très imaginaire, mythologie du minotaure, Hercule contre Centaure, Achille contre Hector .
Comme les responsables n'y sont qu'à moitiés, musulman contre-croisé Jerusalem et poitier .
David contre goliath et Moussa contre Pharaon, tous devant rendre compte quand sonnera le clairon .
Ecoute, et l'existance aura pri fin, puis rennaitrâ de sa poussière de défunt.
Un jugement qui se déroule sans injustice, regroupant l'humanité l'étau charger de bétises .
Mais bien avant petit homme aura pris le temps de combattre son frère et de verser le sang, d'innocents, de coupables présumés, d'instaurer un bordel pas possible en résumé .
César, Attila, Alexandre le Grand , Jenjiskan,Napoléon et Guillaume le conquérant. ''

'' Le pouvoir ne fait que changer de prénom, les méthodes restent les mêmes de succession en succession.
Couronner par le peuple autoproclamé, le bourreau par la victime se voit acclamer, Réclamer le prix d'une liberté promise en esperant un jour regagner la terre promise.
Moudjahidin, samouraï ou prétorien, mercenaire, légionaire, soldat de plomb qui ne craint rien.
Général, caporal, sous-officier, depuis le fond de nos entrailles à la guerre nous sommes initiés.
Et si le monde d'aujourd'hui a changé, qu'on nous explique les génocides et leurs sens cachés, qu'on nous explique les conflits qui se prolongent, le 21eme siècle est bien partit dans son allonge, explique les bouteilles de gaz, l'intention des chambres à gaz, les furtifs hélicoptères qui coupent les ailes de pégase.
Le crime est dans nos tête enfouie dans nos mémoires, il suffit d'un rien pour que le monde replonge dans le noir.
Guerre offensive, défensive, guerre mondiale, guerre des nerfs, nucléaire, guerre colonial, guerre des étoiles, guerre du feu, guerre diplomatique, guerre des mondes et guerre bactériologique, guerre froide et guerre de resistance, guerre civile, guerre de 100 ans, guerre d'indépendance, croix de guerre, chemin de croix et croix de fer, crime de guerre, cris d'enfer auxquelles je crois dur comme fer. ''

'' L'important c'est de participer, moi j'crois bien n'avoir jamais jouer à la paix, une marguerite sur nos fusils à pompe, on déteste les armes et les fabriquent en grand nombre.
C'est l'industrie de l'armement, une manière comme une autre de se faire de l'argent. Ak47 et pisolet mitrailleur, kalashnikov et missile stinger, missile rocket, al samoud et Thomas Hawk, des armes de destrution massives qui nous choquent. ''

'' Uniquement quand elles appartienent aux autres, aprés l'enquête en fin de compte ce sont les nôtres .
Et recommence, depuis le commencement, assoumission, désobéissance au grand commandement .
On abandonne notre poste de vertû, moralité d'acier, un vêtement dévétu . ''

'' Aucune pudeur, aucune remise en question, aucun regret, aucune arme, aucune demande de pardon, aucun combat exercé de l'interieur, aucune lesson tirée de toutes les erreurs anterieurs, aucune leçon tirée de toutes les erreurs antérieurs ''

'' On naît, on vit, on meurt. Entre deux on s'entretue. On se pardonne on se trahit, le cycle se perpetue. ''

'' On se délivre, on se libére pour finalement, enchainé par andosser d'autre chiennes machine Allemandes .
Et moi je chante, contre vent et marée, écoute ma chronologie pour les contre-carrés .
Ceux qui choisissent la solution militaire, n'ont t-ils pas vu qu'elle nous déssert beaucoup plus qu'elle nous sert .
Pose toi mes références, mon listing, ma rédaction . Recoît mon bilan historique et ses acteurs sans rédemption . ''

'' Etudier reste la seule solution pour les blancs, les noirs, les gens issus de l'immigration. ''

'' Ma richesse est culturelle, mon combat est eternel, c'est celui de l'interieur contre mon mauvais moi-même, mais pour le moment les temps resteront durs et pour le dire une centaine de mesure ... Djihad ''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SansBlaz

avatar

Nombre de messages : 5320
Age : 28
Localisation : 93
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Dim 6 Jan - 8:38

Je voulais savoir, quand Medine dit " si s'intégrer c'est ressembler à Smaïn appellez moi l'intégriste et envoyez les aspérines "

Pourquoi Smaïn, il a fait quoi de chelou ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amine Oldtimer

avatar

Nombre de messages : 10018
Age : 31
Localisation : Sur le champs de guerre
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Dim 6 Jan - 14:17

bah lui même arabe, il s'est fait sa renommé en se foutant de la gueule de sa propre ethnie de façon un peu bète!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ifa

avatar

Nombre de messages : 2979
Age : 25
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Dim 6 Jan - 14:25

En tout cas elle déchire cette phrase surtout en fin de couplet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ifa-prod.skyblog.com
SansBlaz

avatar

Nombre de messages : 5320
Age : 28
Localisation : 93
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Dim 6 Jan - 14:33

Ouais mais ce que je trouve chelou c'est que a ma connaissance Smaïn n'a jamais nié ou rejetté ses origines c'est pour ça que j'ai pas compris mais medine dois surement avoir des raisons valables mais la phrase est trés bonne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bess

avatar

Nombre de messages : 2241
Age : 31
Localisation : 76 Rouen
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Dim 6 Jan - 15:05

C'est surtout que Smaïn dit qu'il n'y a pas de racisme en France et que si un mec ne s'est pas "intégré" c'est que c'est lui qui l'a voulu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SansBlaz

avatar

Nombre de messages : 5320
Age : 28
Localisation : 93
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Dim 6 Jan - 15:51

a Ok parceque quand jécoutais je comprendrais pas trop le pourquoi de cette phrase merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léo



Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Dim 6 Jan - 17:19

c'est aussi le fait que Smain endosse le "bon role du beur drole" comme le dit medine avec un humour dison.....

de plus Smain est vu (a l'epoque) comme un exemple d'intégration et il a fait son buzz la dessus. (on peu ainsi le voir enormement dans des emission grand publique de merde tel que cauet ché arthur etc)
medine doit critiqué cela aussi c'est a dire que Smain c'est revendiqué integré (et en plus declaré qu'il etait facile de s'integrer si on le voulait) et c'est en gro volontairement placé comme modele d'intégration (alors qu'il n'est pas donné a tou le monde d'etre mis a son niveau mediatique d'une part et d'autre part je pense que passé sur TF1 avoir un humour pouris, et "s'autonommé" comme bon intégré n'est aps, pour moi, un moyen déscent)

Il a fait le clown pour arrivé a ses fin alors que le type est tres "nié" a coté de son role de comique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PLEO

avatar

Nombre de messages : 1350
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Lun 7 Jan - 0:49

Sinon c'est pas "D'un geste habil, l'appel devient victime par le meurtre de son frère Kabyle instaure le crime ."

mais : "D'un geste habile Abel devient victime [...]"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Omar
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5386
Age : 27
Localisation : VITRY 94
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Lun 7 Jan - 1:22

ué c'est abel (le fils de Adam) qui a commis le 1er crime de l'humanité en tuant son frere...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dinrecords.fr
Amine Oldtimer

avatar

Nombre de messages : 10018
Age : 31
Localisation : Sur le champs de guerre
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Lun 7 Jan - 1:31

Omar a écrit:
ué c'est abel (le fils de Adam) qui a commis le 1er crime de l'humanité en tuant son frere...
Non c'est Cain (que les arabe appelle Qabil) qui a tué Abel (chez les arabe Abil) et pas l'inverse Omar! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Omar
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5386
Age : 27
Localisation : VITRY 94
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Lun 7 Jan - 1:32

Amine a écrit:
Omar a écrit:
ué c'est abel (le fils de Adam) qui a commis le 1er crime de l'humanité en tuant son frere...
Non c'est Cain (que les arabe appelle Qabil) qui a tué Abel (chez les arabe Abil) et pas l'inverse Omar! Wink
a ué merde j'ai confondu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dinrecords.fr
PLEO

avatar

Nombre de messages : 1350
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Lun 7 Jan - 2:07

Omar a écrit:
Amine a écrit:
Omar a écrit:
ué c'est abel (le fils de Adam) qui a commis le 1er crime de l'humanité en tuant son frere...
Non c'est Cain (que les arabe appelle Qabil) qui a tué Abel (chez les arabe Abil) et pas l'inverse Omar! Wink
a ué merde j'ai confondu...


Lol j'avais meme pas remarqué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfé

avatar

Nombre de messages : 3108
Age : 31
Localisation : Pertuis (84 Vaucluse)
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Sam 26 Jan - 5:08

Artiste - Medine
Album - 11 septembre
Titre du morceau - 11 septembre
Année - 2004


J’retrace le drame du monde qui nous entoure.
Bizarrement le vent souffle en bas des tours.
L’envers du décor je le rapporte sans détour,
ni contre, ni pour, récit du 11ème jour.
Le beurre a fondu chauffé par l’argent,
arabes occident et dent contre dent.
L’oeil est au coût et dans le reflet du teau-cou,
de l’île de Gorée jusqu’au champ de coton.
Tu comprends rien tant mieux car moi non plus.
Alors écoute bien l’histoire depuis le début.
Écrire Et réécrire pour se faire entendre.
Écoute ma saison de septembre à septembre.
Il y a bien longtemps que l’on cultive la paix,
à l’exemple de l’arbre fruitier.
Vivre en paix se contenter de ce qu’on a,
un Coran, une bouteille d’eau et les falaises d’Abou-Malia.
Malheureusement le monde a connu l’anthrax,
les guerres de race et les bourreaux qu’on relaxe.
Les terreurs, les pendaisons sur l’estrade,
les Twins Towers et puis l’Islam et son jihad.
L’islam ... une religion de malade.
L’Islam des caves, l’Islam des croisades.
Non sans raison est le silence des mosquées,
des camps d’entraînement et Kalachnikov armées.
Enturbanné, plastiqué, en cagoule,
de Ramallah à Manhattan en passant par Kaboul.
Étonnant comme un Baghdadi au Mc Do,
comme un coupable à Guantanamo
et puis, comme on est tous victimes,
on se croit tout permis, donne de jolis noms au crime.
« Liberté immuable » dans le désert,
c’est de la viande Hallal et du pétrole en dessert.
La guerre, faut pas s’étonner, c’est terrible.
Deux-trois millions de dollars et on oublie Abou Ghraib.
Chirurgicale est la torture...
comme le lion dévorant la tortue.
La fleur au fusil ils nous jettent des cailloux.
C’est nous les gentils et vous l’état voyou.
L’écart se creuse et les plus pauvres s’enterrent,
c’est la loi du Talion et bien souvent on y perd.
Bien souvent on y perd mais on recommence,
c’est par ce calcul que le monde avance.
Et lorsque qu’enfin l’effort de paix se décide,
c’est brutalement qu’on reçoit les cris de Madrid.
Cette fois-ci, ils arrivent par le train,
avec une fatwa et le coran dans la main.
Le périple vert est sous la lampe,
on rassure l’occident et se venge par l’exemple.
Et pour l’exemple on expulse un imam
qui dit qu’être croyant c’est battre sa femme.
Bertrand Cantat était musulman,
il écoutait les cassettes de Tariq Ramadan.
Quel beau discours du loup dans la basse-cour,
il sonne trop faux c’est un double discours.
Un double dialogue, un double langage,
une double peine et un triste « attourissage ».
C’est le passage de l’Afghan au taliban,
du discours aux boniments, de la paix à l’armement.
Du GI au pugilat, du djihad au GIA,
de la C.I.AL Qaida.
C’est le passage de la mèche à la poudre,
d’Omar le Mollah jusqu'à Ahmed Massoud.
De l’US ambassade aux espions du Mossad...
C’est la culture des grenades.
De Saddam la charogne, D’Arafat à Sharon...
La justice lourde besogne
3000 personnes sous un missile,
c’est 3000 soldats ou 3000 civils.
On compte en baril d’Amérique au Cachemire
et vois sur leur front c’est de l’or noir qu’ils transpirent.
Georges Bush et Vladimir Poutine...
Tchétchénie et Palestine.
Palestine ou la terre du suicide,
ils remplacent les croissants par l’étoile de David.
Une terre promise dépouillée de sa façade,
le lourd tribut de l’affront sur l’esplanade.
C’est chez les autres qu’on finira par s’asseoir,
retraçant leur frontière et modifiant leur histoire.
Une histoire qu’on finira par oublier
et qui à force de minutes de silence se tait...

C’est violent et ça émane de l’homme
du drapeau tricolore et du pays des droits de l’homme,
où il faut être light ou laïque,
respectueux des valeurs de la république.
Le folklore des arabes dans les bars ;
à l’école on t'accueille sans ta barbe et ton foulard.
Assimiler l’immigré désintégré.
Trop noir, trop grillé, trop loin du progrès.
Africain, noir et maghrébin hors limites,
ça reste des Africains noirs et maghrébins qu’on évite.
Crier au loup dans le RER qui tarde.
Dieudonné est à la barre et les rabbins se poignardent.
Quand ils nous jettent de leur pont à marrée basse,
C’est le métro de Paris ou Noël en airbus.
Aussares et Papon les tortionnaires,
ils étouffent l’histoire à coup de carrés dans leurs cimetières.
Ils nous donnent moins d’un os à ronger
et croient pouvoir effacer le passé.
Écoute mon histoire des avions en averse,
c’est une triste époque, un récit que l’on traverse.
Et vous verrez, on retiendra que ce morceau,
on dira de nous que nous sommes fous dans les journaux.
D’avoir écrit et fait l’apologie du crime,
de se servir de la violence uniquement pour la frime.
Distribue les arguments de ma tribu,
anti-américain est l’étiquette qu’on m’attribue.
Non ! Le peuple américain derrière Michael Moore.
Ce que nous sommes est tellement fort qu’on en oublie notre amour.
Dans nos ghettos, on nous applaudira
pour avoir hurlé ce que tout le monde pense tout bas.
Mais ils crieront que Ben Laden est un héros,
en foulard palestinien sur les roues de leurs motos.
Et malgré tout, les miens et moi on y croit,
on dépose cette pierre, alimente le débat.
Et pour le dire, un album c’est trop court.
11/09 ou le récit du 11ème jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfé

avatar

Nombre de messages : 3108
Age : 31
Localisation : Pertuis (84 Vaucluse)
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Sam 26 Jan - 5:13

Artiste - Medine
Album - 11 septembre
Nom du morceau - L'ecole de la vie
Année - 2004


Ce qui ne brise pas ton dos te rend plus fort
A plus forte raison si tu fournis l'effort
Remue la terre et les braves se déterrent
A l'école de la vie où tu mords la poussière
Vainqueur est le regard et le coeur à l'ouvrage
C'est pour les colèreux, ceux qui canalisent leur rage
Ceux qui redoutent la fuite, crains la cuite
Les battants et combattants qui ont soif de réussite
Ecoute, on m'a dit qu't'étais d'la troisième
De ceux qui marquent des buts et qui démarrent en troisième
Qui déchirent en seconde pour sa mère
Qui passent lentement des ténébres à la Lumière
Honore ta famille, tes frères et tes proches
Le bien est ta vertu et le bac est dans ta poch
Tes ennemis te rassurent de ta valeur
Ne perds pas de temps mais sois plutôt à l'heure
De la morale, du courage, et de l'amour
De vraies valeurs et sois bon en retour
C'est pour les soeurs qu'ont le coeur sur la main
Qui se lèvent le matin et déjà pensent à demain
Vivre simple y'a rien de plus classe
C'est simple comme bonjour en entrant dans la classe
14.25 une lumière à nos pères
Pour nos soeurs, pour nos mères, pour nos grands et petits frères

Ecoute
Ce qui ne tue pas rend plus fort
Ni l'argent, ni le beurre, ni le bruit, ni l'odeur
Génération de l'effort
Du plus faible au plus fort c'est la loi du plus fort
C'est le respect de nos pères
Le respect de nos terres, l'éclat de la lumière
C'est nos destins, nos prières
A l'école de la vie où tu mords la poussière

Bienfait du Puissant, respect du naissant
Rassure ses parents qui se font du mauvais-sang
Derrière sa balles, ses gars, ou bien sa feuilleCe qui ne tue pas rend plus fort
Ni l'argent, ni le beurre, ni le bruit, ni l'odeur
Génération de l'effort
Du plus faible au plus fort c'est la loi du plus fort
C'est le respect de nos pères
Le respect de nos terres, l'éclat de la lumière
C'est nos destins, nos prières
A l'école de la vie où tu mords la poussière
Premier sur le podium et la victoire est dans son oeil
Fais l'effort et puise à la source
Du véritable exemple, sois à la tête de la course
Impatient quand plus le risque est grand
Ecolier surclassé, ravageur ouragan
Moi j'voudrais être meilleur que des milliards
Mettre un coups d'pied talentueux en plein dans la fourmilière
Péter les scores, mettre le boulevard au zéro
Et qu'on arrête de remplir les cars de chez Renault
C'est pour mes lions, mes tigres et mes panthères
Les dotés d'intelligence, le genou jamais à terre
14.25 une lumière sur la terre
A l'encre de Médine pour mes grands et petits frères


Ecoute
Ce qui ne tue pas rend plus fort
Ni l'argent, ni le beurre, ni le bruit, ni l'odeur
Génération de l'effort
Du plus faible au plus fort c'est la loi du plus fort
C'est le respect de nos pères
Le respect de nos terres, l'éclat de la lumière
C'est nos destins, nos prières
A l'école de la vie où tu mords la poussière

Ce qui ne tue pas rend plus fort
Ni l'argent, ni le beurre, ni le bruit, ni l'odeur
Génération de l'effort
Du plus faible au plus fort c'est la loi du plus fort
C'est le respect de nos pères
Le respect de nos terres, l'éclat de la lumière
C'est nos destins, nos prières
A l'école de la vie où tu mords la poussière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfé

avatar

Nombre de messages : 3108
Age : 31
Localisation : Pertuis (84 Vaucluse)
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Sam 26 Jan - 5:18

Artiste - Medine
Album - Jihad
Titre du morceau - Combat de femme
Année - 2005


270 Jours dans le repos de la matrice,
Une destinée insuflée dans l'eternel institutrice,
Voyager vers la vie dans des entrailles,
Insouciant du nouveau monde quand elle te pose sur les rails,
Cuillère d'argent et nourriture dans la bouche,
La peau du dos entre les crocs, lionceau n'est plus farouche,
Preserve du vinaigre et le remplace par le miel,
Avant d'etre social ma couverture est maternelle,
Adolescent gaté mais désobéissant,
Qui collectionne les mensonges, comportement avillissant,
Je regrette tellement, j'espere te remboursé un jour,
Quitte a sacrifier ma vie, faire mes exuses au grand jour,
Mère couveuse, mère poule, mère solitaire,
Mère à l'écoute, mère porteuse et mère autoritaire,
Aucun adjectif n'est assez baraqué,
Aussi vrai que le paradis maman se trouve a tes pieds

Lorsque les mère enfantent les filles et que les fille deviennent femme,
Deviennent des soeurs, des demoiselles puis des dames,
Combattent au féminim et ce depuis les premiers ages,
Et quelque soit leur nom sont synonymes de courage,
Le visage qui réconforte nos carcasses,
Est loin du tracas, soulage des arcasses,
Au moindre probléme se jette dans l'arène,
Combat de lionnes, combat de princesses et de reines.

Il est plus facile qu'un homme de faire perdre l'honneur d'une femme,
Un seul geste de travers et le monde entier la condamne,
Petite soeur qui a l'école montre l'exemple,
Mais porte sur son dos les préjugés de son ensemble,
Un truc qui daterait depuis la première femme,
Pour avoir encourager à l'interdit l'homme et son âme,
N'écoute pas cette erreur petite soeur, tu vauts bien plus que beaucoup d'hommes a la force de ton coeur,
Evite les mauvais delires, les mauvais gens,
Evite les mauvaises compagnies qui procurent les mauvais sang,
Emprunte le bon chemin celui qui mène au bien,
C'est là mes seuls conseils pour te sortir du chagrin,
L'encouragement, le minimum que l'on puisse faire,
Envers ton voile et ton droite de vote il va falloir s'y faire,
Et pour preuve que le malaise est sur ton nom,
Seulement 16 mesures dèja a court d'inspiration

Lorsque les mère enfantent les filles et que les fille deviennent femme,
Deviennent des soeurs, des demoiselles puis des dames,
Combattent au féminim et ce depuis les premiers ages,
Et quelque soit leur nom sont synonymes de courage,
Le visage qui réconforte nos carcasses,
Est loin du tracas, soulage des arcasses,
Au moindre probléme se jette dans l'arène,
Combat de lionnes, combat de princesses et de reines.

Un seul vétement épouse les formes de ton corps,
Les batiments pour seul décor donnent des orphelins du coeur,
La moitié pleine qui remplit la moitié vide,
Qui nous secours quand on a la tête dans le vide,
On dit souvent qu'on a la femme que l'on mérite,
Moi je crois bien l'avoir compris avant le jour de la mairie,
Marier sa culture a une autre avant le compte,
Les mines à raie de Médine dans les fleuves du Mékong,
La tour Eiffel dans le Lac Rose vers Dakar,
Les dunes du Sahara sur la place du Mont Gaillard,
Le mélange est explosif lorsqu'il donne le fruit des nos entrailles, petite fille, petit bonhomme,
Préserve moi, je préserverais ton nom,
Sanctuaire de la vie et de la procréation,
Et va savoir pourquoi tes sourires m'inspirent,
La 1ere lettre de mon nom comme le mot que je voudrais dire

Lorsque les mère enfantent les filles et que les fille deviennent femme,
Deviennent des soeurs, des demoiselles puis des dames,
Combattent au féminim et ce depuis les premiers ages,
Et quelque soit leur nom sont synonymes de courage,
Le visage qui réconforte nos carcasses,
Est loin du tracas, soulage des arcasses,
Au moindre probléme se jette dans l'arène,
Combat de lionnes, combat de princesses et de reines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfé

avatar

Nombre de messages : 3108
Age : 31
Localisation : Pertuis (84 Vaucluse)
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Sam 26 Jan - 5:21

Artiste - Medine
Nom de l'album - Table d'ecoute
Titre du morceau - Table d'ecoute
Anné - 2006


Coupable de couplets politisés /
digitals empreintes et portrait-robotisé
controlé aux analyses urinaires
la retine scanée, observation préliminaire /
ils me tirent le portrait comme Alexis DelaHaye
bien loin du tribunal de la Haye
interrogatoire musclé scenes sous tensions
la combinaison orange m'informe du lieu de détention
La cellule est pleine de photographies
Tapisserie, de pellicules véritable biographie
Recensement de ma vie et ces instants
Et j’crois bien avoir perdu la notion du temps !
(...)
Retour en arrière, 7 jours en arrière
Lorsque les experts fouillaient mes ordures ménagères
Lorsque bizarrement mon bras droit me démangeait
Ignorant qu’ils m’avaient placé une puce sous cutané
A la FNAC de Coty je sonne aux portiques
Chez Virgin le vigile demande mon passeport biométrique
Un double appel qui dédouble ma voix
Mon cellulaire SFR est sur écoute depuis des mois
Depuis la mise en bac de mon premier opus
''Eleven september'' ou le récit des airbus
Le second n’arrangera pas la donne
''Le plus grand des combats'' contre les détracteurs de l’album
aux detecteurs de mensonges on m'y soumettra
je le sais depuis que je dors mal sous mes draps
je sens qu'on m'observe, ne m'invite plus en concert,
J’me méfie même de mes boîtes de conserve
Paranoïaque du micro planqué
Use le langage des signes pour pouvoir communiquer
Détruis mes joggings dans un baril enflammé
Avec un masque et des gants j’ouvre le courrier
Anonyme comme trois fois cette semaine
Une écriture découpée dans le journal de la semaine
Minutieusement regroupée côte à côte
Formant des phrases construites menaçantes à mon encontre :
''Tu te rapproches de la ratonnade bicot
Te souviens-tu de Steven Biko
Du congolais, de l’afghan et de l’afro-américain
Auxquelles s’ajoutera l’Algérien
Cesse de réveiller les foules le monde préfère les fous
Voudrais-tu t’attirer les foudres ...''
Je prends la poudre d’escampette vers la Costa Del Sol
Puis renonce pour le foyer Sonacotra
Recherché par Interpol mandat international
Je ne vis plus qu’avec le tirailleur national
Ancien combattant désormais à la retraite
Voudrais bien changer sa croix de guerre en pension nette
Il s’improvise mécanicien à ses heures perdues
D’ailleurs me propose de vérifier ma voiture
Citadine obsolète soumise au check-up
Récupérée dans un parking rempli de pick-up
Le règlement est offert par le soldat mecano
Lui qui avait tant besoin d’argent deux jours plus tôt
Je reprend la route jette un œil dans le rétro
Plus de trace du gentil mecano
Un émetteur sur mon tableau de bord
Un second dans l’appuie-tête de la place du mort
J’abandonne ma Twingo sur une aire de repos
Entre Mantes-la-Jolie et les Mureaux
Appel en PCV d’une Telecom cabine
''Allo à l’huile de la friture sur la ligne'
Sans que mon correspondant soit sous un tunnel
Ce sont Les inspecteurs répondent au standard chez BouyguesTel''
S’en est trop je quitte la planète matérielle
Pars me réfugier dans un monde bien plus spirituel
Ancienne cave convertie en lieu de culte
Aucune chance de m’inculper ici auront les incultes
Accueilli par un visage décontracté
Qui se présente à moi comme l’imam de la mosquée
Comme étant le référent dans le domaine de la science
Aucun accent identifiant sa provenance
''-Te voici dans la maison du Seigneur
Parmi tous les endroits tu te trouves dans le meilleur
Le croyant est le frère du croyant
Tu es ici chez toi pour le temps désirant''
Hospitalier, la nourriture est appréciable
On se rappelle de Dieu et des guet-apens du diable
Le soir après la prière collective
J’écris des rimes, comble un manque affectif
Puis je m’allonge repense à ma famille
A mon épouse, mes frères, mes cousins, mes amis
Rien d’alarmant c’est la fin de la poursuite
Je m’endors en étant sûr d’avoir brouillé les pistes
Je m’endors puis rêve à mon come-back
Bizarrement rêve de l’imam dans le véhicule de la BAC
Les djellabas se changent en uniformes
Les chéchias deviennent des képis les minarets des miradors
Police dans les yeux lampe torche aveuglante
6 du mat' bras dans le dos menotté à plat ventre
Respire la carpette le canon dans le cou
Montré du doigt par le traître qui prépara ce coup
Lieu de culte factice, homme de foi délateur
Non ! couverture dans tous les secteurs
L’arrestation de la panthère, un coup de filet
Par l’Imam infiltré de la DST
(...)
''Bien souvent c'est auprés des siens qu'on se sent le plus en sécurité /
Mais comme dirait mon pote Tiers-monde :''- Malcom X, c'est un noir qu'il l'a tué...''
Regle n°1 : ne faire confiance à personne...
Regle n°2 :...Même pas à toi-même
Et si tu dois choisir entre la Peste et le Choléra
Choisis celui que tu n'connais pas !''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfé

avatar

Nombre de messages : 3108
Age : 31
Localisation : Pertuis (84 Vaucluse)
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Sam 26 Jan - 5:27

Artiste - Medine
Nom de l'album - Table d'ecoute
Titre du morceau - Lecture aleatoire
Année - 2006


J'ai mis mon casque et mon blouson
Sorti ma vieille gouse grise approprié pour la saison
En peau de bison, iPod dans l'interieur poche,
Du baladeur, fait passer le fil par la manche.
Au bord de la Manche où tout les jours sont Dimanche,
Piétine les flaques d'eau comme pour prendre ma revanche.
Ma revanche sur les trottoirs, trop tards,
Petit Apple commence la lecture aléatoire.
Au premier rang de l'Ecole Du Micro D'argent
L'étoile de métal et la Pharaon croyant
M'enseignent que Demain C'Est Loin, que la vie c'est long,
Que seulement le salut trouvé, les salariés s'allongent.
Encyclopédie musicale de Marseille,
Lorsque je detestait l'école et ses conseils.
Sans oseille, on braque les scud à la fnac.
C'est IAM, je suis, et en larme à chaque fin de track.
J'appuie sur avance comme sur la gachette
Et sur l'ecran s'affichent les Suprêmes Triples Lettres.
November tango mickie, transforme Paris en maquis et naquit le rap hardcore des parkings.
Le ghetto a ses Beattles
Aux disques à moins de 10 keus.
Dans la caisse on BOSSe 4 My People.
Mais la rouille rongera la chaîne.
Tout sera moins Kool quand Joey deviendra star dans les Shen.

Certains m'ont donné envie de connaitre des choses
Et d'autres m'ont donné envie de chanter ces choses.
Certains m'ont donné envie de comprendre les choses
Quand d'autres m'ont donné envie de gueuler ces choses.
Sais-tu vraiment ce qu'est le rap français ?
Pas une machine à sous, mais une machine à penser...
LECTURE 1998 ALEATOIRE 2-0-0-6...

Desormais on a le temps pour les regrets
Et malgrès tous les choses se font des de force de gré
Mauvaise Oeil ou la rage des immigrés
Lorsque la police scientifique traçait cette lettre à la craie
Indépendant qui crée l'émeute à chaque Show-Case
Radios et majors font semblants d'avoir des boules quies.
Révolution. Dans les songes ils font évoluer les sons.
C'est le jour et la nuit sur chanson
Booba, Ali boumayé mon coeur est foudroyé.
Voyez, rien ne sert de larmoyer ou d'aboyer
L-U-N-A-T-I-C y'a plus que des moitiés.
Maintenant,mes gens pleurent la voix des batiments
Empoisonner les ondes et les zones sans maisons
Les dinosaures de Brazzaville ont deversé leur poison
Quelques coups suffisent pour polluer le fleuve.
Aligator et crocodiles dans un chef-d'oeuvre.
Monster de cérémonie pas master
Mais pasteur a la parole cinglante c'est Lino mister.
Mysterieux comme la nuque de la lune
Envoie ses couplets météores depuis la planète crapule
Sais-tu vraiment que tu restera number one
Et combien de tes couplets j'ai rapper face à mon mirroir ?
Ceci pour prendre à César ce qui t'apartient :
De l'Ärsenik en flacon de parfum

Certains m'ont donné envie de connaitre des choses
Et d'autres m'ont donné envie de chanter ces choses.
Certains m'ont donné envie de comprendre les choses
Quand d'autres m'ont donné envie de gueuler ces choses.
Sais-tu vraiment ce qu'est le rap français ?
Pas une machine à sous, mais une machine à penser...
LECTURE 1998 ALEATOIRE 2-0-0-6...

Tous les Juniors ont un Idéal
Le mien s'appelait Kery James et habitait dans le Val-de-Marne.
C'était notre Malcolm X à nous
Une panthère noire sur des remix à nous.
Chaque morceau t'envoie des decharges émotives
C'est la conscience du rap, d'une musique punitive.
Avalanche d'images et déluge de métaphores
A l'image de la main noire serrant la bannière tricolore.
Disque d'or dans nos coeurs sans avoir vendus de disques
A l'époque où peut de rappeurs prenaient des risques.
Le combat continue sans arrêts.
J'ai mal au coeur aucun morceau ne nous refera cet effet.
Et puis changement de cap spirituel
Honnaroble, la suite logique à la suite d'un drame
L'intouchable tombe. Un homme de foie est né.
Deux ans plus tard Si C'Etait A Refaire : album de l'année.
Onze morceaux qui glacent le sang,
Redonnent naissance, redonnent son sens sans instances au terme conscience.
A ce jour, son style est regretté.
Une légende s'est éteinte, son retour on ne peut qu'esperer

Certains m'ont donné envie de connaitre des choses
Et d'autres m'ont donné envie de chanter ces choses.
Certains m'ont donné envie de comprendre les choses
Quand d'autres m'ont donné envie de gueuler ces choses.
Sais-tu vraiment ce qu'est le rap français ?
Pas une machine à sous, mais une machine à penser...
LECTURE 1998 ALEATOIRE 2-0-0-6...



la j'ai un doute pour la derniere phrase du 3eme couplet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfé

avatar

Nombre de messages : 3108
Age : 31
Localisation : Pertuis (84 Vaucluse)
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Sam 26 Jan - 5:31

Artiste - Medine
Nom de l'album - Table d'ecoute
Titre du morceau - Hotmail
Année - 2006


Bourré d'anthrax est mon courrier électronique
Venant d'internautes et virtuels éléctron-libres
Microphonique réponse à tout
Depuis qu'il change en interrogatoire toutes nos interviews
Viens faire un tour sur les forums de la haine
Où l'on confond Massoud et Oussama Ben laden
Bordel certains se sentent pousser des ailes
Et dégueulent sur ma gueule dans un excès de zèle
Une demi-dizaine d'Emails dans ma mail box
Traitant de décibels et de paradoxes
En tout genre du genre du mineur au majeur
Qui font de mes paroles un problème d'Etat major
Première question active le mécanisme
Pourquoi dis-tu : pas intégré mais -plus qu'intégriste- ?
Je l'ai lu dans les dernières mesures
Du morceau « ennemis d'état » j'en suis plus que sûr
Réponse : l'erreur se trouve dans le vocabulaire
Car l'intégration souhaiterait nous rendre similaire
Son véritable sens est assimilation
Répression envers les rebelles du troupeau de mouton
Envers les béliers blacks, les béliers barbus
Les brebis bien guidées qui se couvrent d'un tissu
Fichus préjugés qui nous excluent de leurs études
Et suppriment l'appartenance à nos tribus
Le tube cathodique instrument diabolique
Désolé Malek ton S.O.S n'a pas abouti
Si s'intégrer c'est ressembler à Smaïn
Appelez moi l'intégriste et envoyez les aspirines

J'apporterais de l'encre noire à tous vos moulins
J'éclairerais toutes vos lanternes avec mes refrains
C'est la chanson des blogueurs et blogueuses
Accusé de réception pour blagueur et blagueuse
J'apporterais de l'encre noire à tous vos moulins
J'éclairerais toutes vos lanternes avec mes refrains
C'est la chanson des menteurs et menteuses
Accusé de réception pour moqueur et moqueuse

Voici l'idée que tu te fais de mes couplets
Qu'avec un disque de rap des têtes je vais couper
Découper les cous des gens hors du coup
Beaucoup me dégoûtent réduisent ma culture au loukoum
Dis-toi que je comprends très bien l'état d'esprit
Mais penser ainsi c'est donner raison aux ennemis
La meilleure façon de justifier leur parole
C'est d'opter pour la colère de perdre contrôle
Le bon rôle du beur drôle n'est pas le mien
Car la parole sans contrôle ne sert à rien
Le conseil ne dit pas de tendre l'autre joue
Mais de réfléchir avant d'agir tous les autres jours
Si tout est critiquable commence par l'auto-critique
L'Occident n'est pas responsable de ton slip
Délaisse la paille dans l'œil de ton voisin
Et regarde plutôt la poutre qui encombre le tien

J'apporterais de l'encre noire à tous vos moulins
J'éclairerais toutes vos lanternes avec mes refrains
C'est la chanson des blogueurs et blogueuses
Accusé de réception pour blagueur et blagueuse
J'apporterais de l'encre noire à tous vos moulins
J'éclairerais toutes vos lanternes avec mes refrains
C'est la chanson des menteurs et menteuses
Accusé de réception pour moqueur et moqueuse

Voici que mes semblables au sens propre me salissent
Par les voix de wanadoo neuf telecom alice
Assalamou'alaykoum frère dans l'égarement
C'est ainsi que commencent les messages habituellement
Amicalement l'écriture francophone
Est mélangée à de l'arabe dialectal de cours d'école
En t'égarant tu égares d'autre gens
La musique est interdite même en terre d'Occident
Réponse, taliban et Skyblog donne talibanblogeur
J'avais oublié que les hommes lisaient les cœurs
J'avais oublié qu'il fallait vivre en Arabie
Pour que mes prières soient entendues au paradis
Plus prétentieux ça n'existe pas
Ils veulent être plus royalistes que les rois
Eux-mêmes philosophes dans tout domaine
De Mohammed n'ont que le prénom de domaine
Problème d'identité, refusent la réussite
De son prochain, à t'entendre c'est toi qui ressuscite
Délaisse aussi la paille dans l'œil de ton voisin
Enseignement chrétien pour attitude de crétin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ifa

avatar

Nombre de messages : 2979
Age : 25
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 06/11/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Sam 26 Jan - 13:43

Merci orfé bon boulot! Cette musique est terrible! Médine répond en beauté à ses détracteurs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ifa-prod.skyblog.com
Risk

avatar

Nombre de messages : 1470
Age : 28
Localisation : Saint-Etienne [42 Jomaïk]
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Sam 26 Jan - 14:29

Pfiou Orfé, bon boulot, merci à toi pour ces paroles ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orfé

avatar

Nombre de messages : 3108
Age : 31
Localisation : Pertuis (84 Vaucluse)
Date d'inscription : 07/06/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Sam 26 Jan - 19:52

de rien demandez si vous en voulez d'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Omar
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5386
Age : 27
Localisation : VITRY 94
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   Jeu 17 Avr - 21:42

Médine - Interpol


Si j'en arrive aux poings c'est qu'on ma forcé la patte
J'ai pas acheté ma barbe dans une boutique de farces et attrapes
On fait du rap dans une epoque pérave, regarde
Le blanc d'mes yeux a la couleur des betteraves
On parle tellement qu'on s'y perd dedans
Quand même les sages n'ont de la sagesse qu'une paire de dents
J'écris des kilomètres de lignes sur des BPM
Je suis un QCM pour questions existentielles
J'revendique mon obédience
A chaque connexion sous cyber-surveillance gros!
Dis pas mon blaze dans le combiné
Nous on court au château d'eau si tu veux couper le robinet
Anglo-Saxon est le slogan du t-shirt
Petit joueur, ne joue pas les teachers tricheurs
Le challenger n'est pas Michael mais Usher
Je suis au rap ce que Chillinger est à Beecher
On kick sur des beats apocalyptiques
Pour ado boutonneux, adultes épileptiques
Puisque la mode est à la zik humoristique
Je serai un coussin péteur sur une chaise électrique
De l'album petit il reste le pire
On veut des Dou'aa sincère pas de rest in peace
Plus un mot ne sortira de ma bouche
RDV le jour de l'assassinat de Massoud...



Que du punchline dedans Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dinrecords.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paroles De Médine!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paroles De Médine!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Paroles] Place je passe
» [Paroles] Les Solos sous les Draps
» [INFO] Clip, paroles et traduction de "Mädchen aus dem All"
» Paroles et traductions des chansons de Mike
» Informations sur Paroles de Chansons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Din Records  :: LES ARTISTES :: Médine-
Sauter vers: